Etat des lieux

J''ai fais le choix d'installer automne V4.0.1 sur un host virtuel de mon serveur accédant à la page d'accueil principale par un sous domaine.  Mon serveur est est multidomaine bien que mutualisé. 

Premiers essais et problèmes rencontrés

Les fichiers d'installation posent quelques problèmes (Au jour d'aujourd'hui 29/03/10) mais cela doit être réglé et cela permet au profane de tester en live le support qui répond au quart de tour (+1).

L'accès à l'administration du système nous donne une excellente impression mais laisse apparaitre quelques lourdeurs. Cette délicate émotion s'estompe quand on découvre les subtilités du-dit système et le passage à la version 4.0.1 semble résoudre ces problèmes.

Il est regrettable qu'il faille se reloguer fréquemment mais ceci doit pouvoir se régler quelque part, et le débutant se demande pourquoi il est préférable de se déloguer pour voir ses modifications êtres prises en compte à moins qu'il n'ait rien compris à la fonction "régénération des pages" ce qui est mon cas pour le moment. ;-)

L'ensemble étant nouveau pour le débutant, il patauge et essaye d'apprendre par coeur l'abondante documentation mise à sa disposition par les promoteurs mais, le concept étant novateur, il n'y comprends rien et se demande si les promesses en front page du site sont bien applicables par les apprentis sorciers.
Se décidant finalement à visionner les vidéos et lire les tutoriels et documentations (et ne pas les parcourir en diagonale), il fini par comprendre mais trouve les docs parfois incomplètes biens que de très compréhensibles si du moins nous avons le niveau requis.

Cela dit, avec un peu de patience... ;)

Par exemple, il apprendra à fabriquer son premier module (en découvrrant avec ravissement le potentiel du merveilleux dénommé POLYMOD) mais sèchera au moment d'intégrer son oeuvre dans "une rangée de contenu" car, si il n'est pas trop idiot et a examiné les modules déjà en place, il constatera que rien n'est gagné d'avance.
Surtout si il a pris la peine de lire des docs et contributions du forum (jusqu'à la lie) et constaté que la V4.0.1 est nouvelle et que la plupart des tutoriels sont consacrés à la V3+.

Bon ! se dit-il.Ce truc n'est vraiment pas mal et il faut laisser le temps aux initiateurs de parfaire leur système.
Ceci est autant valable pour le système d'aide que pour le système tout court à en juger par les contributions au sein du Bug Tracker qui a le mérite d'exister et je tire personnellement mon chapeau à ceux qui ont eu le courage de le mettre en place. J'avoue que si j'avais vu cela en premier, je serais revenu chez Joomla, Xoop et consort.

Le débutant va continuer son évaluation et aura tôt fait de planter son système en essayant d'implémenter un module surtout si ce dernier se préoccupe d'identification des utilisateurs.

 Pour ce qui est de la lecture, relecture et compréhension du système d'aide, le néophyte éclairé (habitué à instruire lui-même les autres), se dira qu'il en est écrit bien ou pas assez. Il trouve excellent l'apprentissage par images, vidéo et par l'exemple mais aussi faut-il que ces exemples fonctionnent ce qui n'est pas toujours le cas.
Est-il sensé savoir les interactions entre les différents modules (voire les confits) et le nom qu'on leur donne (histoire "d'identifiant" ?

C'est un peu quand on veut passer de Windows à Linux. Il faut tout réapprendre et, sur les abondants forums consacrés au système pingouin, on trouve souvent des réponses (aux débutants) formulées en ce sens: "Allez d'abord lire la doc."
Oui, mais pour faire ceci, il faut savoir déjà cela et la documentation Linux fait à peu prés 4000 pages.

Haut les coeurs !!! :-)

Essayons de penser à cela et offrons à nos newsbees un préliminaire qui les formera aux bases du "concept Automne" encore plus clair qui ne les découragera pas.

Je remarque toutefois en écrivant ces lignes que, au fur et à mesure que je travaille, je suis de plus en plus à l'aise car et c'est un sentiment bien agréable. ;-)

Les premiers constats.

Mon temps d’évaluation a été consacré à l’examen de l’architecture, des outils et possibilités d’édition, de la réactivité du support et surtout du nécessaire niveau technique pour construire et gérer un site avec un logiciel de cette facture.

Cela m’a permis de faire les constations suivantes.

L’examen de l’architecture :

  • Au premier abord c’est déroutant mais les webmasters (ou apprentis webmasters) comprendront très vite l’interface surtout si ils ont testé d’autres CMS car Automne reprends les grands principes en améliorant l’ensemble sur bien des points.Nous verrons plus loin les détails. 

Les outils et possibilités d’édition :

  • Outre les grands classiques (rien ne manque), ce logiciel se dote nous l'avons vu d’un outil absolument puissant nommé POLYMOD qui permet de construire à volonté des applications comme par exemple un (ou des) blog(s), un système de commentaire, un moteur de recherche, une base de données clients, petites annonces, gestion de n’importe quoi et plein d’autres choses pour adapter notre site à nos besoins. 

J’apprécie particulièrement cette possibilité car, habitué à utiliser des CMS pour mes productions, je suis souvent limité par le nombre (et la qualité) des modules additionnels et je ne suis pas assez calé en PHP pour les développer moi-même.

Avec POLYMOD, terminé les recherches, les problèmes de sécurité et de mise à jour, les multiples versions instables mal documentées (voire abandonnées par les concepteurs), la compatibilité avec la version des CMS qu’on utilise et autres soubresauts d’humeur que l’on rencontre dans la quasi-totalité des systèmes existants.
Si vous saviez le temps que j’ai consacré ces dernières années à chercher des CMS correspondant à mes besoins et des modules correspondants à ces systèmes !
Ici, nous aurons juste à passer un peu (beaucoup peut-être) de temps à comprendre comment cela fonctionne mais cela fait, comme je le prétends dans un autre post, le monde va changer et un simple amateur dans mon genre va être capable de « coder » ses propres sites avec les applications dont il a besoin.

Deux très bel exemple de sites construits sous Automne:

http://www.cnes-jeunes.fr/
http://www.papierpeint-deco.com/

Le nécessaire niveau technique :

  • L’architecte de ce logiciel, Sébastien Pauchet, prétends qu’il faut avoir de solides connaissances en PHP, XHTML, CSS et autres pour se lancer avec Automne. Il n’a pas tord mais je tempérerais un peu ses propos.
    Il est certain qu’il faut des bases et celui qui as déjà fabriqué un site Internet en a quelques unes surtout si il a tâté aux CMS dans le genre de NDDS, XOOP, JOOMLA ou autre TYPO. Avec cela, il lui faudra apprendre le jargon des initiateurs d’Automne pas toujours explicite mais là aussi c’est une question de patience et de réflexion.

La suite: C’est quoi un CMS et Tour du propriétaire.

 

Page précédente

Ajouter une contribution :

Les contributions servent à compléter la documentation en détaillant des points précis ou pour donner des exemples. Elles sont modérées et peuvent être supprimées sans préavis.
Pour poser des questions, merci d'employer le forum et pour rapporter un bug, le BugTracker est à votre disposition.








Vous pouvez employer les balises bbcode suivantes :
  • [code-xml] votre code ... [/code-xml] : Pour mettre en forme du code XML / XHTML
  • [code-php] votre code ... [/code-php] : Pour mettre en forme du code PHP
  • [code-js] votre code ... [/code-js] : Pour mettre en forme du code Javascript

Date de votre contribution : 24/03/2017   21:01:55

Haut